Entre conscience et moral ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre conscience et moral ?

Message par Line le Mer 21 Sep - 15:00

Bon, je ne vais pas écrire grand chose, mais une seule question :
Doit-on suivre la morale écrite par les hommes ou plutôt  écouter sa conscience et avoir le libre arbitre des choix.
Je parle bien de morale et non des lois.
L'homme isolé est-il capable d'instinct de faire les bons choix sans règles pré-établies, en partant du principe que les bons choix sont ceux qui ne portent pas atteinte à autrui.
avatar
Line

Messages : 657
Date d'inscription : 03/07/2016
Localisation : Est / vers Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre conscience et moral ?

Message par alraune_tenbrinken le Mer 21 Sep - 18:54

C'est compliqué parce toute morale n'est que relative et s'inscrit dans un temps et un lieu, c'est aussi culturel qu'instinctif. Dans l'absolu tuer est mal, mais le faire pour sa patrie peut s'avérer nécessaire. Je pousse un peu : voler quelque chose à quelqu'un sachant qu'il l'a volé lui-même, est-ce moral ?

Pour comprendre à quel point c'est subjectif : le dilemme du wagon fou.

http://www.rhumatopratique.com/wp/troquet/2012/05/25/le-dilemme-du-wagon-fou/

alraune_tenbrinken

Messages : 64
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre conscience et moral ?

Message par Aelyta le Dim 25 Sep - 17:45

Suivre sa conscience, c'est être en accord avec soi-même.
Suivre la morale, c'est être en accord avec les autres.

La conscience est propre à chaque individu en fonction de son passé, sa culture, son éducation ..... beaucoup de données entrent en jeu et rend le "choix" plus difficile que le faire selon la morale qui est dictée par d'autres, en partie les religions qui se veulent moralisatrices à donf.

Je fais un peu trop l'amalgame entre morale et religion pour accorder de l'importance à la première tellement la seconde m'indiffère ....
avatar
Aelyta

Messages : 339
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

L'homme isolé est mort

Message par Alexandre le Mer 28 Sep - 15:28

La question suppose qu'il y aurait une conscience présente en nous par magie, et une morale venant uniquement de l'extérieur

La conscience est une intégration en nous du monde extérieur et des règles que nous avons appris. L'apprentissage ne se limite bien sûr pas à lire ou écouter des leçons, mais il est le fruit d'observation et d'expériences de la vie. Un homme isolé n'a pas de conscience, puisqu'il est mort, il ne peut survivre sans l'apport de la société, et de ses règles.

Il s'agit donc en réalité de comparer deux jeux de règles.
- Celui que j'ai intériorisé.
- Les règles qui peuvent être présentes dans la société. Il y en a beaucoup, et elles ne sont pas les mêmes suivant les groupes et les occasions "Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà"

Une fois ces préalables posées : imaginons qu'une règle que j'ai intériorisé comme bonne soit en conflit avec une autre que l'on veut m'imposer, quel est mon choix ?

La réponse est que cela dépend. La situation se présente par exemple en couple, et alors il y a un jeu de concessions mutuelles. Sinon il faut voir au cas par cas.
avatar
Alexandre

Messages : 224
Date d'inscription : 24/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre conscience et moral ?

Message par saint-marc le Mer 28 Sep - 15:37

Line, t'as pas le moral ?

En effet, le moral joue sur la conscience.
Quand j'ai la pêche, j'oublie tout !
Quand j'ai l'bourdon, je prend conscience
qu'il faut de l'inconscience pour être heureux.

Miserere mei, Deus
https://www.youtube.com/watch?v=3s45XOnYOIw


Dernière édition par saint-marc le Mer 5 Oct - 20:06, édité 1 fois
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 59
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre conscience et moral ?

Message par L'art-Souille le Mer 5 Oct - 14:37

Sujet riche s'il en est.
Tu évacues un peu rapidement le rapport entre morale (ou éthique si on veut débarrasser la chose de connotations) et lois ou Loi.

Coïncidence, je viens d'attaquer un bouquin passionnant d'Alain Supiot* "Homo juridicus ou Essai sur la fonction anthropologique du Droit".
C'est un régal de mise en perspective érudite, profonde mais agréable (même si ou parce que je hais le juridisme).
Juste un exemple, on (les juristes) oppose habituellement le droit romain (le notre) et le "common law" (les autres) mais il ouvre la question aux sources de la pensée chinoise, c'est inhabituel et insolite ; complètement autre.
Son univers du discours est dans le titre "anthropologique", ça change tout, ça embrasse tout.

Les coïncidences sont étranges (il ne faudrait pas grand-chose pour que je me mette à l'astrologie) cet été, une envie (et une occasion saisie au vol) m'a pris de m'initier au mandarin, c'est fascinant à quel point une langue porte (induit ? traduit ? influence ?) la conduite de la pensée et ... les comportements.
Je ne découvre pas le phénomène (j'ai appris à des degrés divers 7 langues) mais là, c'est franchement un autre monde.
Et cela, influence copieusement le rapport à la vie en collectivité (morale), la régulation (Loi), le rapport à la Nature (ses lois ou son respect), la transcendance et l'immanence, etc.

Je ne réponds pas directement à ta question. Qui le peut, d'ailleurs ?
J'ai une certaine réticence à donner mon avis lorsqu'il est en chantier mais beaucoup moins à recommander ce qui l'alimente de façon édifiante.

* http://www.fr.fnac.be/a2686294/Alain-Supiot-Homo-juridicus
avatar
L'art-Souille

Messages : 38
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 65
Localisation : La cité ardente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre conscience et moral ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum