L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par Admin le Jeu 17 Nov - 21:17

Dégradation des conditions de travail, pression budgétaire permanente, course à la rentabilité… C’est pour dénoncer les dérives du secteur public hospitalier que l’ensemble de ses personnels est appelé à se mettre en grève demain. Une journée d’action nationale, qui devrait être très suivie. De nombreuses organisations ont rejoint le mouvement, dans un contexte très tendu, marqué par le suicide, l’été dernier, de cinq infirmiers.

L’hôpital public a pourtant fait l’objet d’efforts ces dernières années, si l’on en croit la ministre de la Santé. Depuis 2012, explique Marisol Touraine, le secteur hospitalier compte 31 000 soignants de plus, des médecins, des aides-soignants et une majorité d’infirmiers. Lesquels ont par ailleurs bénéficié d’une revalorisation de leur point d’indice, qui sert à calculer leur salaire. Sauf que dans le même temps, l’hôpital public est soumis à un programme d’économies conséquentes : 3 milliards et demie d’euros sur 3 ans. Pour les syndicats, ce que le gouvernement donne d’une main, il le reprend de l’autre. Et cela fait des années que cela dure.

‘’L’hôpital est-il condamné à aller mal ?’’

Intervenants
Pierre-André JUVEN : sociologue de l’innovation de l’École des Mines de Paris
Olivier Véran : neurologue hospitalier, président de la mission sur le financement des hôpitaux, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes
Virginie SEGUIN : infirmière, syndiquée à la SNPI
Thomas Sannié : représentant des usagers de la santé au sein de l'APHP

Lien vers le rediff de France Culture (clic sur le triangle play pour écouter)
durée 40 minutes.
oui je sais, 40 minutes mais ça vaut le coup.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Admin c'est Adriana La Diablesse.
pour ceux qui ont pas captés ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1826
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 31
Localisation : Pas loin de Brest

http://acces-club-q-r.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par saint-marc le Jeu 17 Nov - 23:59

Ce qui m'a frappé dans cette interview, c'est l'absence de manager d'hôpital, autrement dit de responsable professionnel à la fois sur le plan financier et sur le plan de l'organisation, voire de la stratégie de l'hôpital.

En Allemagne, par exemple, ce métier existe. Ceci est extrêmement important car on ne peut pas demander à un médecin, aussi brillant soit-il, d'avoir la compétence et la disponibilité pour exercer cette activité de management global de manière totalement satisfaisante. J'ajoute que les médecins n'ont pas dans leur cursus ce type de formation.

Ce qui me frappe aussi, c'est de voir qu'on cherche à tout prix à loger dans le même ensemble hospitalier des activités qui pourraient très bien être éclatées en plusieurs localisations.
La médecine ambulatoire, avec toute sa technicité, est une activité qui requière des compétences et équipements pointus, mais pas nécessairement un accompagnement humain lourd des patients.
Les soins palliatifs pourraient être traités ailleurs, avec une organisation et un personnel spécifique, pas forcément d'ailleurs uniquement médical.

Et, dernier point, la désertification de certaines régions en médecins de ville est aussi responsable pour partie de la saturation des hôpitaux. Donc, là il faut vraiment faire quelque chose pour repeupler en médecins les territoires désertés par ces derniers.
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 59
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par Aelyta le Ven 18 Nov - 22:33

J'adore le coup du point d'indice !
Oui, il a un chouïa augmenté mais ils nous ont baissé les primes .... au final, zéro changement sur la fiche de paie ^^

Excellentissime !
avatar
Aelyta

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par saint-marc le Ven 18 Nov - 22:39

Alors ?
Ça s'est passé comment, votre dernière journée de protestation ?
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 59
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par Aelyta le Ven 18 Nov - 22:42

Euh .... j'en sais rien, j'étais même pas au courant !! Je n'ai pas mis les pieds au boulot depuis une semaine, ça aide ....
avatar
Aelyta

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par Admin le Ven 18 Nov - 22:47

Eh oui Lylite, comme tu dis Excellentissime ! C'est tout l'art de ces enfoirés de gouvernants. je te monte un truc et je baisse l'autre en même temps, faut croire que ils ne brillent pas par l'intelligence, la preuve tu t'aperçois de cette magouille et je pense que ces le cas de pas mal de tes collègues. Faut être vraiment minable pour jouer à ce genre de jeux avec des gens qui se dévouent pour que tu aille pas te garer sur le boulevard des allongés ! aucun respect, rien !
. A force de continuer à prendre les gens (d'en bas comme ils disent) pour des imbéciles ça finira par aller au clash. C'est grave quand même de tels agissements.

_________________
Admin c'est Adriana La Diablesse.
pour ceux qui ont pas captés ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1826
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 31
Localisation : Pas loin de Brest

http://acces-club-q-r.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par saint-marc le Ven 18 Nov - 23:06

De toute façon, ils sont complètement largués, le gouvernement.

Pour la recherche, c'est encore plus affligeant, la manière dont ils voient les choses.
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 59
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par saint-marc le Dim 20 Nov - 12:09

Et puis, est-ce qu'on est pas aussi un peu largué dans les hôpitaux ?

Les essais de réanimation sont parfois inutiles et représentent une perturbation supplémentaire pour le mourant. Un médecin témoigne :

Le personnel hospitalier déploie soudain une activité frénétique. Des dizaines de personnes se précipitent au chevet du mourant et tentent d'ultimes efforts de réanimation : le patient cliniquement mort est gavé de drogues et de médicaments, lardé de douzaines d'aiguilles, secoué par des électrochocs. Nos derniers instant sont mesurés avec précision en terme de rythme cardiaque, de taux d'oxygène contenu dans le sang, d'activité cérébrale, et ainsi de suite. Cette hystérie technologique ne s'interrompt que lorsque le dernier médecin resté sur place en a assez de s'agiter en vain.


Il y a cinquante ans, la plupart des gens s'éteignaient chez eux; aujourd'hui, la majorité meure dans des hôpitaux et des maisons de retraite.

Les gens s'interrogent de plus en plus sur ce qu'il faut faire pour s'assurer une mort humaine et digne.
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 59
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par Aelyta le Dim 20 Nov - 18:06

Officiellement, la réanimation doit servir au malade pour passer un cap difficile sur son état de santé. Donc, une fin de vie liée à une longue maladie qui arrive en bout de course, un âge trèèèèèès avancé, ou pas de signes vitaux après plusieurs minutes de réanimation cardio-pulmonaire (=massage cardiaque) ...... sont "hors cadre".

En pratique, les médecins savent rarement dire stop pour deux raisons essentielles :
-- La mort est toujours un échec. Au point que certains ne voient plus la qualité de vie, post-réa, qui sera celle du patient en question mais simplement le fait qu'il soit vivant, quoi qu'il en coûte.
-- La peur d'être accusé d'erreur médicale par la famille, en cas de décès. Il faut tout faire, même à outrance, pour être sûr qu'aucune plainte ne puisse être "recevable". La hantise de toute direction hospitalière. C'est que le "public" a la plainte facile .... l'hôpital étant souvent vu comme une cour des miracles où on peut tout ... la douleur des familles, surtout en cas de décès soudain, n'arrange rien.

Après, la réanimation permet, non pas des miracles, mais quelques bonnes surprises pour lesquelles on est heureux de s'être battu comme des acharnés alors que c'était loin d'être gagné.
Il faut parfois reconnaître que la ténacité n'est pas toujours un simple acharnement thérapeutique (c'était mon sujet de mémoire, tiens ... que de lointains souvenirs !).
avatar
Aelyta

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par saint-marc le Dim 20 Nov - 20:24

Dans nos sociétés où la mort est tellement évacuée de nos lieux habituels de vie, de nos représentations et finalement outrancièrement diabolisée, les médecins comme les familles perdent parfois, peut-être souvent, tout sens commun. Cela renvoie d'ailleurs à notre acceptation (ou pas) de notre propre mortalité, et, pour être plus concret, à notre mort que nous serons appeler à vivre un jour.

Préfèrerons-nous être manipulés comme une machine qu'il faut "booster" ou bien comme un être humain en attente d'accompagnement paisible dans ses derniers instants de vie ?
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 59
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’hôpital est-il condamné à aller mal ? (Lylite en a parlé, mais ecoutez ça aussi, 40 minutes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum