Savez vous d'où vient le mot Délinquant ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Savez vous d'où vient le mot Délinquant ?

Message par Admin le Jeu 15 Déc - 23:49

Savez vous d'où vient le mot Délinquant ?

_________________
Admin c'est Adriana La Diablesse.
pour ceux qui ont pas captés ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 31
Localisation : Pas loin de Brest

http://acces-club-q-r.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savez vous d'où vient le mot Délinquant ?

Message par saint-marc le Ven 16 Déc - 0:09

Voici une explication assez complète sur l'étymologie :
Le mot "délinquant" nous vient du latin "delinquens" (participe passé du verbe latin " delinquere") et par-là désigne donc ce qui est "delinquere" ce qui signifie "négliger", et désigne également celui "qui a commis un délit".

Cicéron utilise ce verbe latin "delinquere" pour décrire la conduite scandaleuse de beaucoup d'éminents philosophes plus enclins à prodiguer des principes qu'à les suivre :
"Artem-que vitae professus, "Enseignant l'art de se conduire delinquit in vita" il pèche dans sa (propre) conduite".

Ce même extrait des œuvres de Cicéron est cité par Pétrarque dans ses "Epistolae de Rebus Familiaribus", et est repris également par le révérend Jacob Henry Brooke Mountain dans son analyse du comportement des grands philosophes afin de défendre sa propre thèse dans son résumé des écrits de Lactantius.


"Délinquant", et la source latine "deliquere" et de-linquere ou "linquere de":

Le synomymes latins et leurs différentes significations nous indique les différences entre le "Crimen", "culpa", "delictum", "peccatum" "maléficium" et "maleficentia".    
-"Crimen" ("Krima" "κριμα", judicium) est proprement accusation, reproche.
- "Culpa" : faute lègère, ou de faiblesse.
- "Delictum" (linquere de), omission, négligeance, on ne fait pas ce qu'il faut faire
- "Peccatum" est une trangression, on fait ce qu'il ne faut pas faire
- "Maleficium" (male facere) se dit de toute mauvaise action
- "Maleficentia" , délit commis

Le délit, ce que l'on laisse, depuis le sanskrit "leik"

Ce délit (delictum) venant du latin "linquere de", et issu du grec "leipo" ("λειπω") est un héritage du sanskrit "rinakti".de la racine "leik", signifiant "laisser".

A propos de cette racine "linquo" et du latin "linquere" Emile Benveniste note :

       "Cette racine * leikw- qu'on traduit  " laisser " ou " rester "  selon
       que le verbe a ou non un régime, signifie, en fait : " se trouver
       déficient, faire défaut, manquer à l'endroit où l'on devrait être " .
       Le parfait homérique "léloipa" ne signifie pas  " j'ai laissé "
       comme "reliqui", parfait transitif, mais  " je suis en état de manque " ,
       parfait intransitif malgré sa construction qui peut être active :
       "leloipôs" signifie  " qui manque "

On voit dans ces textes que cette notion du sens latin de "delinquere", qui signifie "en faute" au sens de "péché" se retrouve dans le "Dictionnaire universel de philologie sacrée" avec le sens très proche de "commettre une faute" ou un "péché".

Ce même dictionnaire de philologie rattache le sens du latin "delinquere" aux deux mots grecs "plemmelein" et "amartanei"
1 - "plemmelein" ("πλημμελειν") qui signifie "faire une fausse note" et au sens figuré "commettre une faute", une "erreur" et par là faire ce qui est contraire à la règle, faire une "faute par négligence".
2 - "amartanei" ("αμαρτανει") qui signifie "manquer le but", s'égarer, dévier, "se tromper"

Du latin "Deliquere" au Français "délinquer"

Le latin "Delinquere" donnera l'ancien Français "délinquer"
Le traité de droit criminel de Jacques Frédéric Rauter stipule :
"Sous le rapport de l'étendue de l'acte de "délinquer" on distingue le délit simple du délit complexe et du concours de délits

"Délinquer" pour les dictionnaires étymologiques, outre une entrée signalée dans le dictionnaire Godefroy, est donné comme "manquer" (à son devoir), du latin "linquere" laisser.
Le dictionnaire Godefroy cite également la définition  non pas de "délinganche", mais de "delinquance" avec ce même exemple extrait du cartulaire de Saint Wandrille cité dans le  "Dictionnaire de l'ancien langage François" :
"apportera tons coust et damageses, qu'eux soutiendroit par défaut de la garantie et delinganche".

Le dictionnaire des synonymes Doderlein donne en latin les synomimes du mots "délictum", "peccatum", malefactum Malificium, Facinus, Flagitium, Scelus, Nefas Impetias.

"Delictume et peccatum, trangression légère : delictum, des lois positives, par légèreté ; peccatum, des lois de la nature et de la raison, par sottise."

En Latin "deligere" signifie faire son choix, et le dictionnaire de synonymes Doderlein donne :
"Deligere", "eligere", faire son choix, ne pas laisser plus longtemps le choix en suspens, choisir et ne pas prendre le premier choix venu.

Définition de "delinganche": les délinqueurs

Le dictionnaire Historique de l'Ancien langage François de La Curne de Sainte Palaye définit Délinganche : Délit action de délinquer.
Le dictionnaire Godefroy définit lui, "délinquir" comme "commettre un délit" et le "delinqueur " est "celui qui commet un délit" :
"Que les dits pilleurs robeurs ou delinqueurs ils prennent et punissent selon l'exigence des cas…"

Le sens de "délinqueur" voire de "délinquant" est ainsi, au moyen age, surtout utilisé en le sens de "dévoyer la règle".

Vers 1350, faisant référence à ce "manquement à la règle" par quelque moine du Diocèse de Strasbourg la revue catholique rapporte :
"N'oublions pas que les abus signalés étaient loin d'être généraux, ce que prouve le soin minutieux avec lequel les moines conservaient dans leurs archives les admonestations sévères, adressées aux délinquants par les prélats et les abbés".

Le "délinqueur" est un "délinquant" : la "punition dont on use"
Ce même "Dictionnaire Historique de l'Ancien langage François" donne la définition du "délinqueur" comme : "délinquant" qui y devient "la punition dont on a, depuis, usé contre les moines delinqueurs"

Et le mot "délinquer" est "tomber de fatigue", "décliner", "perdre de son crédit" ou de sa fortune.

La Jurisprudence du conseiller et jurisconsulte Guy Pape note en table générale des matière et renvoie à la définition suivante : "Moine délinquant hors de son couvent :
Le moine et le religieux doit en ces cas être renvoyé à son supérieur, par le juge        devant qui il a été accusé; comme le fut un Moine du Prieuré de S. Robert, auprès de Grenoble, par Arret de 1556."

Plus récemment : "Les Chroniques de l'œil de Bœuf" publiées au XIXe siècle, décrivent à l'envi les scènes truculentes, (et pour l'époque fort osées), faisant "évoluer le sens du "délinquant" vers le "ribaud" :
       /…/ Le Franciscain Jean-Baptiste fut trouvé le lendemain avec deux femmes dans une maison de la rue Fromenteau. Les trois acteurs de cette scène érotique avaient déposé entièrement les pompes de ce monde, et ce ne fut que par la barbe que le commissaire trouble-fête put se saisir du moine délinquant".

Le sens du mot qui dépeignait ainsi le manquement à une règle, décrit maintenant un comportement délictueux :
       De nos jours le terme de délinquant concerne plus fréquemment une description
       de type "fête criminogène" : "Beuveries et "ripailles", viols
       et orgies, vantardises, grimaces, obscénités et jurons, paris, défis,
       rixes et atrocités sont inscrits à l’ordre du jour".

Le comportement délictueux est néanmoins polarisé entre le délinquant et le déviant :
       "Ces adolescents auteurs d'actes déviants ou délinquants"

Outre manche le "delinquent" est "mauvais payeur"

Outre Manche un "délinquant juvénile" est un "juvenile delinquent", les Anglais avec "deliquent" ont conservé le "e" latin de notre "délinquant" et, sur les bords de la Tamise un "delinquent account" est un "compte en banque en souffrance" et de plus, pour le glossaire de la Microfinance, les "delinquent payments" sont les "impayés" alors que le "delinquent client" est le "client qui rembourse en retard".
avatar
saint-marc

Messages : 852
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 60
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savez vous d'où vient le mot Délinquant ?

Message par Admin le Ven 16 Déc - 0:18

Excellent ! pouce en haut pouce en haut pouce en haut

_________________
Admin c'est Adriana La Diablesse.
pour ceux qui ont pas captés ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 31
Localisation : Pas loin de Brest

http://acces-club-q-r.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savez vous d'où vient le mot Délinquant ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum