Extinction des espèces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Extinction des espèces

Message par Line le Jeu 4 Aoû - 12:50

C'est un sujet qui m'intéresse...
J'ai signé bon nombre de pétitions, j'ai cherché sur Internet etc...
Mais difficile de s'y retrouver, ils minimisent énormément la réalité...
Les abeilles, les oiseaux, les poissons, les félins etc.... J'entends beaucoup parler de la pollution qui détruit une grande partie de la faune.
J'entends parler du réchauffement des mers et océans et l'impact sur les mammifères marins et autres..;
L’Amazonie et la déforestation....
Les centrales nucléaires.
Les extractions de minerai  etc...
Mais combien d'espèces ont totalement disparus de la surface du globe .
Est-ce que quelque chose est vraiment fait pour endiguer ce fléau.
Plein de questions,
Merci d'avance
avatar
Line

Messages : 657
Date d'inscription : 03/07/2016
Localisation : Est / vers Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Vlad le Ven 5 Aoû - 16:19

Question très vaste.
A dire vrai, si l'on devait dresser le bilan actif-passif, on se rend compte que l'on parle d'un passif plus lourd que d'un actif.
Il est question de supprimer les pesticides chez les abeilles...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les guépards d'Afrique australe...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bien dérisoire, tout ça, quand on voit le soutien des pouvoirs publics, plus prompts à soutenir les lobbies...
avatar
Vlad

Messages : 323
Date d'inscription : 16/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

merci

Message par Line le Ven 5 Aoû - 17:10

Merci Vlad pour ces informations, je vais regarder les liens.
Merci beaucoup.
avatar
Line

Messages : 657
Date d'inscription : 03/07/2016
Localisation : Est / vers Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Tchernobilly the kid le Sam 6 Aoû - 11:56

Les abeilles qui crèvent en masse, merci à Monsanto et autre Bayer à qui on permet d'écouler leurs stocks de poisons ... La pollinisation ? Les conséquences sur l'agriculture ? Il est urgent d'attendre.

Les félins, les rhinocéros les éléphants victimes de la chasse aux trophées et à la poudre miracle (cornes de rhino) vendue plus cher que l'or en Chine, massacrés jusque dans le réserves par de trafiquants dotés d'équipements de guerre !

Les mammifères marins gravement perturbés par les bruits de s bateaux qui vont jusqu'à s'échouer sur les côtes s'ils ne se sont pas noyés avant ...

Le réchauffement des océans ? C'est surtout ceux qui ne peuvent pas migrer qui dérouillent : les coraux. Effet couplé à la montée du niveau (actuellement 3,3 cm en 10 ans, en accélération bien marquée et à l'acidification ... bientôt les coquillages verront leur coquille ramollir (on dira que pour des mollusques, c'est normal ...)
Le problème des poissons, c'est surtout la surpêche, les bateaux-usines qui rasent tout, rejettent à la mer des juvéniles, des espèces "non commercialisables", pour la plupart esquintés avec faible espoir de survie (si pas déjà morts) en grande quantité.
Sans compter la chasse "scientifique" à la baleine par les japonais ... pour faire des sushis ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et j'en passe ... la note va être salée, parce que tout cela n'est que la "vitrine".

Que faire ? En parler, informer, HURLER ? ou quoi ?
pour que ceux qui sont sensés avoir le pouvoir s'en servent, se bougent le cul, pour dépasser les intérêts des lobbies qui leur font oublier le long terme !

.
avatar
Tchernobilly the kid

Messages : 937
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 69
Localisation : midi moins le quart

Revenir en haut Aller en bas

Oui, hurler !!!!

Message par Line le Sam 6 Aoû - 12:32

Tout ce que tu énumères, j'ai signé des pétitions que j'ai adressée à mes connaissances.
J'ai laissé des messages (coms)
Mais là, oui, que faire,  puisque rien ne bouge, ceux qui sont à l'origine des ces destructions sont couverts et protégés par les États eux-même.
Ils s'en foutent, ce qu'ils veulent c'est en profiter tant qu'ils sont vivants.
MONSANTO, en France nous avons une entreprise qui, sous l'appellation : "Hybrides" est en fait un laboratoire de Monsanto.... avec ses champs, soit disant expérimentaux...

D'où vient l'obésité ?
Les essais en laboratoire ont prouvés que ces trafics génétiques faisaient "gonfler" les cellules de l'estomac chez les souris.
Mais bien vite, ces essais en Angleterre ont été tus et rayés illico presto de tout ce qui pouvais en parler. (documentaires et autres)
Bien, peut-être continuer à signer des pétitions, ce que je fais....
On dit que l'espoir fait vivre, et bien je crois que là, c'est l'espoir qui va nous faire crever...
Merci Tcherno
avatar
Line

Messages : 657
Date d'inscription : 03/07/2016
Localisation : Est / vers Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Aelyta le Lun 8 Aoû - 18:24

Bonjour à tous.

Cela me rappelle une question que j'avais faite sur QR au sujet du réchauffement climatique. Tché doit s'en souvenir ... il était suivi par son troll @Carina, adèpte de théories du complot en tout genre et surtout de celle du réchauffement climatique. Elle nous avait bien fait marrer ...
Bref ....

Quitte à faire ma chieuse .... en quoi est-ce mauvais que certaines espèces (faune et flore) disparaissent ?
Le réchauffement climatique (hors pollution) fait disparaître certaines espèces mais d'autres prennent leur place car, mieux adaptées, au changement climatique.
C'est ce qu'on appelle l'évolution des espèces, il me semble ...

Tché m'avait fait prendre conscience que c'était une question d'échelle de temps, la pollution accélérant de beaucoup cette évolution qui n'avait plus rien de naturel. Soit.
Mais, en dehors des polluants qu'il faut - bien évidemment - combattre, pourquoi vouloir conserver coûte que coûte une "nature" qui se modifiera à plus ou moins long terme ?
avatar
Aelyta

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

à plus ou moins long terme

Message par Tchernobilly the kid le Lun 8 Aoû - 19:52

"une "nature" qui se modifiera à plus ou moins long terme ?"

C'est bien là que le bât blesse.
La rapidité du changement est 5 à 10 fois plus rapide que lors des fluctuations du même ordre de grandeur (en température, jusqu'à ce jour) qu'on a pu connaitre depuis le début de l'holocène (la période interglaciaire actuelle).
Si anecdotiquement les cigales remontent maintenant la vallée du Rhône et s'installent jusqu'à Lyon, des espèces ont du mal à suivre.
Combine ça aux massacres autant dans les savanes africaines que par la surpêche et on a entamé une disparition massive d'espèces comme la Terre n'en a connu que 4 ou 5 depuis environ 500 millions d'années.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ne s'agit pas d'une admiration béate de la nature de type soixante-huitarde mais du constat d'une dérive qui s'accélère ... dont nous risquons en plus de faire partie nous-mêmes des "dommages".

Ces périodes catastrophiques sont toutes certainement multi-causales, avec des phénomènes à rétroaction positive qui augmentent les effets (voir plus loin). Alors qu'une cause unique peut être "rattrapée" plus ou moins vite par des mécanismes naturels (c'est sans doute ce qui se passe en permanence), quand ça part de travers on peut s'attendre à un "effet boule de neige".
Le réchauffement climatique est un des facteurs, il s'ajoute aux dégâts écologiques directs. Même les climatosceptiques dotés d'un peu de jugeote ne le nient plus, mais se sont reconvertis dans la négation de son origine anthropique, sous prétexte que
- "ça a toujours été comme ça" (Ben oui, il y a toujours eu des changements climatiques, même beaucoup plus importants par le passé et c'était pas dû au CO2). Et alors ?
- "c'est des cycles (sous-entendu naturels)" Ben oui, il y a des cycles naturels, d'origine astronomique (cycles de Milankovitch), mais pas de bol, on est dans une période creuse, rien en vue avant 5 à 10000 ans. Et en quoi le fait qu'il y ait des cycles naturels (périodes géologiques de glaciation)
- qu'il n'y aurait pas d'augmentation de l'effet de serre dû entre autres au CO2, alors que ce phénomène est étudié, documenté et prouvé depuis le XIXe siècle ...
- J'en passe et de bien plus saugrenues.
Si vous voulez, je peux en écrire 200 pages ...

Voir plus loin ?
Allons voir en Sibérie : depuis des années, on voir des mammouths qui sortent du congélateur où ils sont coincés depuis la dernière glaciation. Jusque là, c'est amusant.
Ensuite on voit se former d'immenses trous, effondrements dus au dégel du permafrost (ou pergélisol en français),

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

on voit les rails du Transsibérien s'enfoncer dans la boue

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et vous avez entendu la dernière : le réveil de la bactérie de la maladie du charbon, dite aussi anthrax (sortie aussi du congélo) qui a contaminé des troupeaux de rennes et des hommes (un enfant est décédé). On attend avec impatience le réveil de virus de la variole ...
Pour les 2 premiers, je vous mettrai des photos. (c'est fait)
Et un ajout sur le dégagement de méthane et sa rétroaction positive sur le réchauffement ... (ça vient, voir plu bas)

A+


Dernière édition par Tchernobilly the kid le Lun 8 Aoû - 23:49, édité 4 fois
avatar
Tchernobilly the kid

Messages : 937
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 69
Localisation : midi moins le quart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Aelyta le Lun 8 Aoû - 20:56

Ok, ok, ok .....
(je sais que tu es intarissable sur le sujet Smile )

Ton histoire de décongélation de certains micro-organismes me rappelle un épisode d' X-Files où ils vont rejoindre une expédition (de je-ne-sais-plus quel pôle) disparue, tous morts à cause d'un ver qui les a rendu dingues jusqu'à s'entretuer ...
Oui, ça fait peur ....

Vu sous cet angle, il est évident qu'il vaut mieux garder les congélo en état de marche ...

drunken
avatar
Aelyta

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

Garder les congélo en état de marche

Message par Tchernobilly the kid le Lun 8 Aoû - 21:22

Aelyta a écrit:Ok, ok, ok .....
(je sais que tu es intarissable sur le sujet Smile )

Ton histoire de décongélation de certains micro-organismes me rappelle un épisode d' X-Files où ils vont rejoindre une expédition (de je-ne-sais-plus quel pôle) disparue, tous morts à cause d'un ver qui les a rendu dingues jusqu'à s'entretuer ...
Oui, ça fait peur ....

Vu sous cet angle, il est évident qu'il vaut mieux garder les congélo en état de marche ...

drunken

C'est que je me tue à dire à Jacqueline dans la rubrique "Voyage spatial" !
alien alien alien alien
avatar
Tchernobilly the kid

Messages : 937
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 69
Localisation : midi moins le quart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Aelyta le Lun 8 Aoû - 21:38

Le ver vous a tous bouffé sur cette planète !!!!

.... bbeeaaaaââaaarrrkkk ....
avatar
Aelyta

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 47
Localisation : Champagne °°o°o0°o°°o°

Revenir en haut Aller en bas

méthane : le risque d'emballement climatique

Message par Tchernobilly the kid le Lun 8 Aoû - 23:47

Tchernobilly the kid a écrit:
Et un ajout sur le dégagement de méthane et sa rétroaction positive sur le réchauffement ...

Bon, je serai bref parce que ce n'est pas le sujet de départ ...

Simplement : Le méthane, en quantité très faible dans l'atmosphère, est un gaz à effet de serre environ 20 fois plus "efficace" que le CO2 mais cette proportion pourrait "exploser" avec le réchauffement amorcé.
Le dégel progressif du permafrost des régions subarctiques ainsi celui piégé dans des hydrates de méthane sous-marins pourra en libérer des quantités importantes et il accélèrerait alors le réchauffement.

C'est ce qui fait en grande partie la différence entre les différents scénarios donnés par les modèles climatiques (qui ne sont pas dus à une insuffisance des modèles comme le prétendent les sceptiques, mais à différentes hypothèses (scénarios), donc des données de départ différentes).
Si on limite le réchauffement (les fameux +2 degrés qui semblent sortis du chapeau des climatologues) on devrait évier une diffusion massive de ce méthane prisonnier et éviter à la "bombe climatique" de diverger.

C'est aussi ce qui fait les projections les plus alarmistes à +4 à 5 degrés à la fin du siècle si on balance rapidement (= sans changer le "modèle" énergétique actuel) tout le carbone fossile dans l'atmosphère.

Ai-je été assez bref ?

.
avatar
Tchernobilly the kid

Messages : 937
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 69
Localisation : midi moins le quart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Admin le Mar 9 Aoû - 22:11

Bonjour à tous, j'ai enfin reçue ma Freebox en échange, ce fut abominable, bref j'en viens au sujet.

Cette discussion que j'ai lue avec un grand plaisir me fait dire que j'ai bien été inspirée de créer ce forum. Et je vous remercie sincèrement pour votre volonté de contribuer, discuter, échanger vos opinions ici. Vos discussions sur des sujets aussi passionnants qu'importants sont pour moi une récompense et tant pis si je me répète :
Merci et encore merci à tous de venir ici et faire vivre ce forum qui débute. Nous ne sommes pas encore nombreux mais ça commence bien, très bien même et c'est important.
Bon Adri c'est bien gentil tes bla bla mais hors sujet....

Alors en réponse aux remarques entre Aelyta et Tcherno, sans entrer dans des détails techniques (je laisse ce soin à Tcherno qui connaît bien ce domaine), j'ajouterai ceci :

"en quoi est-ce mauvais que certaines espèces (faune et flore) disparaissent ?........... fait disparaître certaines espèces mais d'autres prennent leur place car, mieux adaptées, au changement climatique."
Certes Aelyta seulement le bémol est le suivant : Les variations climatiques naturelles de la Terre liée à la configuration de sa trajectoire et de son inclinaison de 23° autour de son axe produisent des périodes glaciaires, des variations du niveau des océans, des réchauffements.... Mais à des échelles de temps très longues !
Ces variations climatiques sur des échelles de temps de plusieurs milliers d'années font disparaître certaines espèces, d'autres prennent leur place, mais cela se passe parfaitement bien et produit une évolution du vivant équilibrée.

Seulement l'homme lui produit des variations climatiques sur des échelles de temps très courtes ! Et là c'est plus la même chose ! Sur ces périodes courtes et non naturelles les espèces disparaissent sans possibilité d'adaptation, c'est là que ça ne va plus du tout !

Sur une échelle longue de variation une espèce se transforme, elle ne disparaît pas, par mutation génétique elle se transforme. L'espèce transformée peut ne pas ressembler de prime abord à la précédente, pour autant elle en est issue et ça c'est de l'évolution. Mais les variations climatiques trop rapides causée par l'espèce humaine ne laisse pas le temps à certaines autres espèces de muter, se transformer, s'adapter. Et donc la ce n'est plus de l'évolution mais de la destruction !

C'est ça le drame, et c'est un carnage,

Un exemple de perturbation : Une espèce d'oiseau migrateur d’Europe (désolée je me rappelle plus son nom) à depuis toujours effectué sa migration vers l’Afrique du sud. Seulement voilà, un tel voyage implique de se nourrir et de boire durant le trajet ! la diminution des points d'eau en Afrique Subsaharienne fait que beaucoup de ces oiseaux meurent avant de finir leur migration. Mais les oiseaux ne sont pas des idiots, une partie de ces oiseaux a donc cherché d'autres routes migratoires sachant que le but premier de ces migrations est de se préserver du froid de l'hiver. En quête d'une nouvelle région migratoire une partie non négligeable de ces oiseaux prend alors un trajet bien plus court et passent l'hiver sur les côtes anglaises ! Jamais aucun de ces oiseaux n'avait effectué telle migration. Les côtes anglaises offrent un climat assez doux qu'ils choisissent pour se préserver du froid hivernal plutôt que de prendre le risque de traverser l'Afrique et mourir en trajet. Seulement voilà cela produit des conséquences. le trajet est plus court et donc se fait en moins de temps. l'équilibre entre les périodes de nidification et de migration ne correspondent plus. Les oiseaux reviennent trop tôt, et nichent en dehors de la période normale, s'en suit une faible reproduction. Comme petit à petit ces oiseaux abandonnent la route migratoire vers l'Afrique pour choisir les côtes anglaises, tout leur cycle habituel est bouleversé et la reproduction baisse drastiquement. A terme ils finiront par disparaître.
Voila un exemple typique, le réchauffement climatique trop rapide provoqué par l'homme ne permet pas à cette espèce de trouver une solution viable. Pour éviter de mourir de froid ils doivent migrer, la migration habituelle devient, faute de trouver des points d'eau, mortelle pour beaucoup, alors on cherche où aller pour ne pas crever de froid, mais le nouveau trajet n'est plus adapté au cycle de vie de l'oiseau.
Conséquence, l'oiseau te dira "j'ai plus que 2 choix :
Crever en route pour faire ma migration
migrer ailleurs mais j'ai alors du mal à me reproduire.
Dans les deux cas je vais disparaître ! Merci les humains....

_________________
Admin c'est Adriana La Diablesse.
pour ceux qui ont pas captés ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1826
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 31
Localisation : Pas loin de Brest

http://acces-club-q-r.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Tchernobilly the kid le Mar 9 Aoû - 23:59

Tiens, un exemple où la connerie à grande échelle se suffit à elle-même, sans besoin de pollution ni de réchauffement, peut-être pire que la surpêche en milieu marin :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.


Coucou Adriana, on croyait que les ET t'avaient enlevée, mais tu étais donc juste coincée dans ta box ?
On peut encore te prendre en stop sur "voyage spécial" ou spatial, j'sais pu ... mais tu as de la lecture en retard.

.

Sur le problème des oiseaux migrateurs :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.
avatar
Tchernobilly the kid

Messages : 937
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 69
Localisation : midi moins le quart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Admin le Mer 10 Aoû - 0:39

Coucou Tcherno. M'en parles pas, quand tu es confronté au royaume des cons c'est une marche longue et harassante ! 7 appels à 7 personnes différentes durant plusieurs jours pour enfin tomber sur un gus qui comprend que une box qui prend l'orage faut la changer ! ! !
et après nouvelle lutte pour arriver à leur bouger le cul pour envoyer une nouvelle Freebox.
uhhhhhhhhh, ras le bol des emmanchés ! enfin ça y est, suis de retour ! Comme tu dis j'ai de la lecture....

---------------------

Ahh la vache je viens de lire ton lien "L’Iran, étape fatale pour les oiseaux migrateurs"
Tu sais quoi ? Ca me donne envie d'aller faire du safari en Iran et leur dégommer la tronche à coup de balles de 7.65 entre les 2 yeux ! Bandes d'ordures, ça me file la haine tu peux pas savoir.
pourriture humaine !
--------------------
L'article d'Image & Nature me remet en mémoire un exposé que j'ai écoute sur France Culture.
Les décalages dans les dates de migration font que les oiseaux reviennent à des périodes ou il n'y a pas encore assez d'insectes pour nourrir tous les oiseaux, conséquences sous alimentations > difficulté pour se reproduire, cela revient donc sur ce que j'ai expliqué plus haut avec le changement de routes migratoires.

_________________
Admin c'est Adriana La Diablesse.
pour ceux qui ont pas captés ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 1826
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 31
Localisation : Pas loin de Brest

http://acces-club-q-r.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Extinction.....

Message par Line le Mer 10 Aoû - 14:09

Enfin Adriana est de retour....
Bonjour, ta présence sur ce sujet manquait à l'appel, heureusement Tcherno a répondu avec toute sa science, j'apprécie énormément de le croiser, et de te croiser dans le royaume de la science.
Pour en revenir aux extinction des espèces, le comportement humain est le plus coupable de tous les coupables.
Nous sommes en train de parler du plus destructeur plan de l'avenir, je ne prends pas cela à la légère, si les cycles naturels de la vie compensent certaines  pertes, au train où cela va, la nature ne peut plus rien faire.
Ce qui compte pour moi, après lecture des tous les modèles de disparitions d'espèces qui vous avez si bien et justement énumérés, c'est de ne pas rester indifférent face à cette démolition, cet anéantissement  perpétués par l'homme, (je devrais dire une fraction d'hommes) mais nous, nous profitons des technologies qui pourrissent tout.
C'est grave, terriblement grave.
Il n'y a rien à prouver, le peu que vous avez démontrer parle par lui-même.
Merci à Tcherno et Adriana que je suis si contente de retrouver.
avatar
Line

Messages : 657
Date d'inscription : 03/07/2016
Localisation : Est / vers Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extinction des espèces

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum